Et c’est reparti…

Je sais, ce coup là je vous l’ai déjà fait il y a quelques temps et les articles ne se sont pas vraiment bousculés… Mais en réalité j’ai eu besoin d’un peu de temps supplémentaire pour moi.

Il y a encore quelques mois je répondais à tous ceux qui nous posaient la question : « Et le 2ème c’est pour quand ? » que nous avions le temps. Que Zoé allait avoir 2 ans, que nous avions vécu 2 années fatigantes car en plus d’être devenus parents, mon mari a terminé ses études, nous avons déménagé 3 fois, changé d’emplois, ouvert une entreprise, acheté une maison, adopté un chien… Bref on n’avait pas vraiment eu le temps de s’ennuyer quoi…

Mais en réalité y’en a un qui se voyait bien avec un petit 2ème… mon mari ! Je vous avoue que c’était une situation un peu inédite chez nous. D’habitude c’est plutôt moi qui suis moteur de grand projet et mon mari qui freine mon enthousiasme. Sauf que là… Bah que voulez-vous tout à coup il voulait acheter une maison et faire un deuxième ! J’ai eu du mal à lui dire « plus tard » mais je l’ai fait. J’avais mon projet professionnel en cours, et un peu cette envie égoïste de penser un peu à moi, en tant que femme et non en tant que mère ou épouse. Il l’a compris même s’il ne m’a pas caché sa frustration. Bon, on a quand même acheté une maison c’était déjà ça 😉

Et puis… Voilà que quelques mois plus tard, une fois mon entreprise lancée mon mari me relance sur le sujet. Et ça ne s’explique pas mais l’envie commençait à naître pour moi aussi. Nous avions une situation plus stable. Professionnellement comme personnellement. En fait, nous avions tout pour accueillir un bébé. A vrai dire, nous avions la situation idéale en comparaison de quand nous nous sommes lancés pour notre 1ère ! J’ai donc décidé de lui dire que j’étais ok. Que nous arrêtions toute contraception et que l’on verrait. Est-ce que j’avais des doutes ? Non, pas vraiment mais de l’appréhension, oui. Ca annonçait un nouveau chamboulement dans nos vies et il allait falloir l’assumer.

Nous avons alors repris le cours de nos vies un peu comme si de rien était. C’est bizarre, pour Zouzou tout ça me trottait sans cesse en tête, j’avais mon petit calendrier et je faisais face à un bon dérèglement hormonal après l’arrêt de la pilule qui m’avait bien gonflé d’ailleurs ! Là, bah en fait on n’en a pas vraiment reparlé après cette fameuse soirée. On a été pris dans le tourbillon du boulot, des travaux dans la maison, de tchoupi à lire et relire à Zouzou et du chiot à éduquer etc.

Puis au bout de quelques semaines, inconsciemment je me dis que mes règles ne devraient pas tarder. Et bien sûre à cet instant impossible de remettre la main sur mon petit calendrier où je notais mes cycles… L’instinct, l’envie, le doute… je n’en sais rien… je décide de faire un test de grossesse… POSITIF ! Ha ! Je suis un peu abasourdie. Déjà ? Maintenant ? Et dans 9 mois ça donne quoi ? M*rde ! Noël ! Oui oui faut pas chercher des fois on pense à des trucs… comme si c’était la fin du monde…

La maison est en travaux, mon papa et beau-papa sont à la maison. Impossible évidemment de l’annoncer maintenant à mon mari. Je décide d’attendre alors (im)patiemment le soir que tout le monde parte et que Zoé soit couchée. Mon mari lui ne se doute de rien… Et il traîne, continue les travaux… Je l’appelle encore et encore pour qu’il vienne manger ! Et ENFIN il arrive. Entre temps j’avais préparé un tout petit quelque chose. Une liste des choses que je voulais faire avant mes 30 ans car c’était une discussion récurrente des dernières semaines et cela a marché. J’avais bien sûre surtout retracé un peu notre histoire. Il l’a lu jusqu’à découvrir le dernier point coché « Être enceinte d’un second bébé ». La surprise fut totale, il ne s’attendait pas du tout à une annonce. Je lui ai donc ensuite donné mon test de grossesse et voilà 🙂

Parce que, oui, c’est la première question qu’on m’a posé quand j’ai annoncé ma grossesse : « Comment l’as-tu annoncé ? » . Mais le soucis c’est que quand tu passes tes journées à créer des annonces de grossesse pour les autres et bien tu es sûre d’être cramée direct si tu te pointes avec un truc du genre : « Tiens, ouvre j’ai une surprise pour toi ! ». Il a fallu ruser un peu…

J’en suis désormais presque à 13 sa. Nous avons eu la chance de voir déjà 2 fois notre petit asticot et de constater que tout va pour le mieux pour lui. Moi, c’est une autre histoire. Je commence un peu à relever la tête après près de 10 semaines de nausées et vomissements intenses. Je ne vais pas vous mentir, actuellement est-ce que je me sens la plus épanouie ? Non. Je sais c’est tabou, une femme enceinte n’a pas le droit de dire ça, mais quand tu es obligée de travailler depuis tes WC et que tu te relèves même la nuit pour vomir franchement, t’as plus l’impression d’avoir une gastro qui dure un peu trop longtemps que d’attendre un heureux événement.

Aujourd’hui ça va un peu mieux, je commence à vraiment prendre conscience qu’un bébé va nous rejoindre dans quelques mois et je m’impatiente déjà de voir sa bouille. En attendant vous pourrez voir qu’il a déjà pris ses aises et que je n’ai pas pu le cacher bien longtemps 😉

IMG_3393-2

Allez pour me faire pardonner  de cette absence je file de suite vous publier un petit diy !
Camille

Une réflexion sur “Et c’est reparti…

  1. Ohhhhh j’adore ta photo ! Tu nous en avais même pas poster pour nous 😔 Et même si je connaissais déjà cette histoire , j’adore lire tes articles !! T au top ma belle 😘

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s