Mon expérience des lingettes lavables

Le lavable… Il fait son grand retour ! Et ce qui est dommage c’est qu’il a une image bien négative. Non pas sans raison, faut bien l’avouer, nos grands mères en gardent le souvenir de quelque chose de très contraignant et je les comprends.

Mais les choses ont évoluées ! Nous sommes en 2015. Il est donc évident que nous n’allons pas utiliser les mêmes choses qu’il y a 50 ans.

Bref, pour aujourd’hui je ne vais pas vous parler des couches lavables mais des lingettes. C’est un très bon moyen pour s’essayer au lavable en douceur.


Pourquoi je me suis intéressée aux lingettes lavables ?

  • Pour le coût ! Soyons honnêtes… La première chose qui m’a motivé à regarder de quoi il s’agissait c’était mon budget ! Oui un bébé ça coûte un bras en produits de soin… Je me suis d’abords intéressée aux couches, mais pour mon mari c’était « NO WAY ! », place donc aux lingettes lavables au moins…
  • Pour le côté écolo ! Bon que l’on se le dise, l’écologie c’est pas mon truc… Le BIO, toussa toussa… Mais bizarrement depuis que je suis maman ça m’alerte bien plus…
  • Pour le fun ! Là c’est mon côté : « J’aime ce qui est beau » et de jolies petites lingettes je trouvais ça mignon… (wahou l’argument choc !!)
  • Pour tester ! Oui, pour ne pas mourir idiote et voir ce que cela donne.

Quel a été mon investissement ?

Je tourne actuellement avec une cinquantaine de lingettes ce qui fait que ça m’a coûté en arrondissant 12 euros grand maximum, un petit exemple :

Pour avoir une cinquantaine de lingettes de 14×9 cms il m’a fallu :
  • 50 cms x 150 cms de tissus polaire = 2,50 euros
  • 50 cms x 150 cms de tissus coton = 7,50 €
  • + du fil pour coudre !
Donc dans mes tissus je découpe 50 lingettes, j’assemble les polaires avec les tissus, je prends 2 petites heures pour les coudre et hop ! J’ai de quoi tenir bien plus d’une bonne semaine sans lancer de machine à laver !
xy22dE16huQ6_s560x560lingette lavable
*P.S : A la fin de l’article je te présenterai rapidement différentes matières et laquelle choisir suivant les produits de soins que tu utilises.
Et pour des lingettes encore moins chères, et sans couture il y a encore plus simple : Ne prenez que de la polaire, découpez vos morceaux et voilà ! Elles sont prêtes ! Hé oui la polaire ne s’effiloche pas !
xnj7o69CVDHJ_s560x560

Tu n’es pas couturière et tu en veux quand même des cousues ? Internet est ton ami ! Tu en trouveras dans tous les styles ! Et même pour te démaquiller, si si !


Concrètement, comment je m’organise à la maison ?

Je tourne donc avec une cinquantaine de lingettes pour une semaine pour être large, en réalité une quarantaine me suffit.

  • Mes lingettes propres sont sur ma table à langer prêtes à être dégainées avec mon liniment.
  • Une fois salies, je les met dans une boîte en plastique qui ferme en un clip, achetée dans mon supermarché et rangée dans ma table à langer (=aussi rapide que de jeter un coton à la poubelle). Dans cette boîte je mets 2/3 gouttes d’huile essentiel de Tea Tree qui a des vertus antibactériennes. Il m’est arrivé de ne pas en mettre et je n’ai pas eu de soucis pour autant.
  • Tous les samedis je lance une machine à laver avec nos serviettes de bain de la semaine : j’y intègre alors les lingettes sales. A 60°C, je n’ai eu aucun soucis avec ma polaire !
  • Je lave la boîte en plastique pour éviter les odeurs, la moisissure ou autre.
  • Une fois lavée, mes lingettes sont généralement sèches en 1h chrono.
  • Ah oui, petite précision : si je me permet de les laver qu’une fois par semaine c’est parce que je n’ai remarqué zéro moisissure, zéro odeur en ouvrant la boîte…
  • J’ai également fait des lingettes de deux couleurs différentes, certaines sont pour le visage, d’autres pour les fesses. Pour celles du visage j’en ai une quinzaine. Mais beaucoup font avec les mêmes lingettes !

xJNDmm68H8Mh_s560x560


Et lors des déplacements ?

Pour les déplacements je me suis créé un petit « kit de survie ». Dans le sac à langer j’ai une petite bouteille de liniment pas trop pleine (pour alléger le poid du sac ! Mais il en existe aussi en petit format exprès), des lingettes propres dans un petit pochon en tissus, et une toute petite boîte du même style que celle de la maison dans laquelle je peux glisser les lingettes sales jusqu’à mon retour à la maison.

xJds7YMVNo7S_s560x560


Mais alors, je n’utilises QUE des lingettes lavables ?

Et bien figure toi que NON ! Alors oui j’en suis conquise, vraiment. Mais lors des gros cacas j’enlève le surplus avec du coton ou un gant de toilette. Comme je ne veux pas à avoir à lancer des machines de lingettes tous les jours ça me convient (car non une lingette pleine de caca ne se laisse évidemment pas dans une boîte à macérer pendant 1 semaine).  Mais voilà, niveau coton j’achète un paquet par mois au lieu d’un par semaine donc j’ai calculé : à 2 euros le paquet j’aurais déjà dû dépenser 54 euros en coton alors que j’en ai dépensé même pas 12 à l’heure actuelle + les 12 euros pour mes lingettes lavables cela fait 24 euros. Bref mes lingettes ont été rentabilisées aux 2 mois de Zoé. Quant aux lingettes jetables… On m’en a offert donc oui il m’arrive de m’en servir, uniquement lors de cacas en déplacement donc c’est pareil, j’ai biennn le temps de finir mon paquet de lingettes …


Et mon entourage ? Comment a-t-il réagi ?

Quand on devient mère on se prend des réflexions à la pelle, alors vous vous doutez bien que quand j’ai fais mes lingettes j’ai vu des yeux regarder le ciel, des soupirs, on m’a offert des lingettes jetables, et j’ai même eu des petites remarques : « olala mais ça sert à rien », « pourquoi t’embêter avec ça », « c’est tellement rétrograde », « tu joues à la bobo écolo ou quoi ? » bref, que des petites choses sympathiques… Et devinez quoi, la plupart de ces gens ont changés d’avis. Je ne leur ai pas imposé mon choix, je les ai laissé découvrir mon organisation et finalement ça leur plaît bien. Car effectivement ça ne demande pas beaucoup d’investissement financier, ni de temps. Et petit plus : Ca a convaincu mon mari d’essayer les couches lavables ! Comme quoi ! Mais ça, je vous en parlerai dans un prochain article.

Voilà ma petite expérience, mon léger recul de 6 mois et demi ! Mon but n’est pas de faire la propagande des lingettes lavables, car je vous l’avoue vous faites bien ce que voulez chez vous, de toute façon je n’en fais pas un business donc ça ne me rapporte rien lol. Mais si cet article a pu répondre à des questions que vous vous posez tant mieux, si il a pu faire découvrir ce système à certaines c’est encore mieux ! Et si vous avez d’autres questions n’hésitez pas 😉 A la demande de certaines d’entre vous, je vous prépare un petit tutoriel couture !


 *Concernant le tissus à choisir pour tes lingettes :

  • La polaire est hydrophobe, donc c’est parfait pour le liniment ou le lait de toilette mais impossible à utiliser avec de l’eau nettoyante.
  • L’éponge, le teddy, le bambou c’est top pour l’eau nettoyante par contre. (Et le bambou c’est naturellement antibactérien, quant au teddy, c’est tout douuux donc parfait pour des lingettes pour le visage et pour des lingettes démaquillantes pour maman 😉 ).

6 réflexions sur “Mon expérience des lingettes lavables

  1. J’aime cet article et suis pleinement convaincue. Je suis alitée pour les derniers mois de grossesse et j’aimerais profiter de ce temps pour coudre à la main ce genre de petites lingettes. Où puis-je me fournir le tissu nécessaire ?

    J'aime

  2. Je sais déjà que je vais faire comme toi pour mon bébé ! J’espère pouvoir tenir ses engagements que j’ai dans ma tête. Mais étant donné que je fonctionne déjà comme cela pour moi (je n’utilise pas de cotons) je ne vois pas la différence de le faire avec mon bébé.
    Tout comme toi, je vois déjà la tête des gens quand je vais leur dire comment je fonctionne. Mais surtout, ce qui m’énerverait ça serait de voir par exemple les mamys faire autrement. Laisser mon enfant et voir qu’elles ont utilisé des lingettes jetables ou des couches jetables. Je pense que ça m’énerverait beaucoup beaucoup.

    Bisous
    Mélanie

    J'aime

    • Alala de toute façon dis toi que quelque sera tes choix ils seront critiqués… C’est ce que j’ai trouvé de plus pénible enceinte, et juste après l’accouchement. Y’en a toujours pour la ramener… Mais après ça passe (ou alors ça me passe au dessus désormais ?). Le truc c’est qu’on ne peut pas imposer notre point de vue non plus. Au début ma maman m’achetait sans cesse des lingettes jetables, quand elle venait à la maison je mettais bien en évidence les paquets jamais entamés. Et du coup elle a arrêté et est même passé aux lingettes et couches lavables quand elle garde ma fille ! Ca a pris quelques mois mais ça a fonctionné. Je ne suis pas allée à l’affrontement, j’en avais pas envie (oui oui la zénitude m’a touché à la naissance de Zoé ! lol). J’ai décidé d’appliquer « la preuve par les faits ». Au fur et à mesure mes proches ont vu que tout ça n’était pas qu’une lubie, qu’on gardait le cap dans nos idéaux et qu’on s’organisait très bien. Maintenant ils sont mêmes fiers de dire à leurs amis qu’on fait tout ça. Comme quoi ^^

      J'aime

  3. Pingback: Les couches et les lingettes lavables … 2 ans plus tard. | Zouperlipopette

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s